25e jour de navigation: St Florentin-Tonnerre.

03/08/2015 - Pays : France - Imprimer ce message

La navigation sur le Canal de Bourgogne s'annonce délicate et périlleuse. Sous un chaud soleil et une chaleur torride, nous avons à parcourir 25 kms et 11 écluses à passer, car l'escale prévue à Flogny-la_Chapelle s'avère impossible, du fait de l'effondrement du quai à la halte de ce village. Nous avons décidé d'aller directement à Tonnerre, et l'étape sera longue.

Nous devons naviguer à vitesse très réduite, car le canal est très bas, d'autant plus qu'un des biefs semble quasiment vide. Un éclusier nous explique qu'un de leurs vacataires a laissé une vanne ouverte pendant la nuit et le bief a baissé de plus de 60 cms. Il faudra donc du temps et des bassinées pour rétablir le niveau. Le réservoir de Pont-et-Massène qui alimente le canal est très bas lui aussi. Le canal est encombré d'herbes sèches et de plantes subaquatiques et nous devons rester au milieu du chenal. Heureusement, nous ne croisons pas de bateaux et la circulation est inexistante. Le canal mal entretenu n'incite pas les bateliers et inversement, ce qui fait que la voie est de moins en moins empruntée.

De plus, le paysage n'est pas très agréable à cet endroit et nous devons patienter sur de longues lignes droites interminables du fait de notre faible vitesse et de la chaleur.

Des restrictions de navigation sont annoncées car les étiages et le manque d'eau dû à la sécheresse commencent à être importants sur tout le réseau fluvial. Nous surveillons les "avis à la batellerie".

Néanmoins, nous arrivons à Tonnerre vers 17h, partis de St Florentin à 9h, Nous visitons Tonnerre, son vieil hôpital fondé en 1293, par Marguerite de Bourgogne et la grande salle des malades, voûtée en berceau lambrissé, et la Chapelle avec "la mise au tombeau", chef d'oeuvre de sculpture du XVe.

A voir également l'église St Pierre  et l'Hotel d'Uzès où naquit le Chevalier d'Eon. Enfin, la "fosse Dionne", lavoir remarquable en amphihéâtre, avec son auvent en bois, datant du XVIIe, laquelle est une source alimentée par les eaux d'infiltration dans le calcaire. Ces sources vauclusiennes jaillissent surtout au nord de la Cote-d'Or, et conservent souvent le terme gaulois de "douix".

Comme Auxerre, Tonnerre est proche des vignes renommées de Chablis.

Demain, la pluie est annoncée et nous aurons peut-être un peu de fraicheur, pour attendre nos amis et repartir vers de nouveaux horizons, durant quelques jours avec eux, dès mercredi.


Note: 3/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.