29e jour de navigation: Montbard-Venarey-les-Laumes.

08/08/2015 - Pays : France - Imprimer ce message

 Nous quittons nos amis et le "Moina" qui reste une journée à Montbard, pour rejoindre Venarey-les-Laumes à 10 kms de là, où nous attendrons d'autres amis parisiens, qui doivent nous rejoindre, eux aussi, pour quelques jours de croisière fluviale, sur Alice.

Dès le départ, nous passons une première écluse, et en sortant, plus de direction sur le bateau.!!!... Nous sortons de  l'écluse, sans rien pouvoir faire, direction le quai, et impossible de manoeuvrer. Nous nous amarrons tant bien que mal et essayons de trouver la cause de cette panne. Gérard examine la mécanique, et apparemment, la barre de direction fonctionnant  normalement, le moteur également, nous en déduisons que l'hélice est probablement bloquée par les herbes très épaisses à la sortie de cette écluse. Après quelques essais pour s'en débarrasser, il faut finalement plonger sous le bateau et aller retirer tout ce qui bloque le fonctionnement de l'hélice... faire venir un plongeur?... Gérard a revêtu son maillot de bain et ses lunettes (de piscine)... et, courageusement se met à l'eau  dans le canal, pour aller sortir les herbes coincées dans l'hélice. Après plusieurs immersions, et des paquets d'herbes énormes retirés, nous remettons en marche, et l'essai est concluant. Tout va bien!!! Alice est soulagée et repart vaillamment pour continuer son aventure.

Notre ami Hans était venu nous prêter main forte avec ses outils, et un couple de cyclistes se sont, eux aussi, arrêtés près de nous, pour nous proposer  leur aide. En fait, ce sont les occupants du bateau "Le Paradoxe",  déjà rencontré, en panne lui aussi, un peu avant Montbard, pour casse d'une pièce dans la direction du bateau. L'entraide et la solidarité entre plaisanciers sont extraordinaires et appréciables....Nous allons probablement tous nous revoir lors des prochaines escales et parler de nos malheurs...

Partis à 9h et stoppés jusqu'à 11h30, il ne nous reste plus qu'à faire la pause-déjeuner dans l'écluse suivante et repartir pour effectuer le parcours sous plusieurs averses, par un temps est gris et un ciel chargé et orageux, pour arriver enfin à Venarey, village voisin du site d'Alésia, lieu de bataille bien connu de Vercingétorix contre les Romains.

Demain sera jour de repos pour le Second "plongeur" à ses heures, et le Capitaine, en attendant l'arrivée de nos amis.

Tout est bien qui finit bien.


Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Claude
le 09/08/2015 à 01:12:22
Un peu inquiet de ce long silence, mais heureux de voir qu\'Alice \"fluctuat nec mergitur\".
J\'espère que vous avez étés bien aidés par vos passagers.
C\'est trop beau Tanlay...
Bonne continuation et gros bisous
Par Michel
le 09/08/2015 à 09:07:02
Quand tu parles du plongeur s\'agit il de celui qui lave la vaisselle ou de celui qui a sauvé Alice? Mais c\'est peut être le même!! De toute façon bravo à celui qui vous a permis de continuer votre voyage......
Amicalement
Par Colette
le 09/08/2015 à 09:42:02
Je confirme, c\'est bien le même, et il faut bien reconnaitre qu\'il est toujours à la hauteur, dans toute circonstance et en tout domaine.
C\'est un précieux Second...
J\'espère que tu vas bien et que tu continues à bien te reposer.
Gros bisous à Edith et toi
Par Michel
le 09/08/2015 à 09:49:23
Je n\'ai jamais douté de sa hauteur en toute circonstance et en tout domaine......
Ca va, la convalescence se poursuit.
Bises de nous deux

Laisser un commentaire

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.