8e jour de navigation: Blanzy-Montceau-les-Mines

19/06/2015 - Pays : France - Imprimer ce message

Ce matin, nous quittons tranquillement la halte de Blanzy, pour atteindre Montceau-les-Mines, tout près de là, à 3kms et 2 écluses seulement à franchir....du gâteau et de la décontraction aujourd'hui. Nous arrivons au petit port de plaisance de Montceau-les-Mines vers 11h30, après 3/4 d'heure de navigation. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

Montceau-les-Mines, ancienne ville minière du Bassin minier de Saône-et-Loire, qui doit son essor elle aussi, à la construction du Canal du Centre et à l'installation de la Cie des mines, en 1833. Elle fut le théâtre d'une grande activité industrielle, avec l'extraction du charbon dans les grandes mines de Blanzy, Le Creusot ( mon grand-père y était d'ailleurs lui même mineur, et je me retrouve ainsi sur la terre de mon aieul...), les forges de Geugnon...

En 1878, le bassin minier connait de forts mouvements de grève, conduits par des mouvements anarchistes au Creusot, Digoin, Geugnon, Chalon, et la création des Syndicats jaunes en 1899. En 1900, Coste, Directeur de la mine, devient le premier maire socialiste de Montceau. A l'époque, on entrait dans les mines dès l'âge de 12ans, et l'on était payé en fonction de la valeur du charbon extrait. Les premières mines furent créés en 1813, et celles de Montceau en 1820. Une importante communauté polonaise s'installa dans la région, et le nombre d'habitants de ces villes minières augmenta considérablement. Mais la concurrence des produits miniers des Pays de l'Est, et les nouvelles énergies entraineront le déclin de l'industrie locale dès 1992, avec la fermeture des puits et celui de Montceau en 2000. Depuis la fermeture des mines, les zones minières sont transformées en superbes parcs, des musées ont vu le jour, une centrale électrique fonctionnant au gaz naturel, une usine Michelin, et une vie culturelle très importante.

Demain est jour de balade pour nous, dans Montceau, ainsi que la visite du Musée de la Mine de Blanzy, où nous retournerons en vélo.

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par christine petiteau
le 20/06/2015 à 10:42:14
bonjour capitaine,
comment se comporte le mousse à bord ?
C\'est sympa de remonter ces canaux, c\'est aussi remonter le temps, le temps des mines de charbon et de ces pauvres gens.
Ce sont des coins vraiment authentiques et magiques, tu m\'y amèneras j\'espère !!!!!!!
Par Gerard Petiteau
le 20/06/2015 à 18:01:25
nous supposons que tu vas mieux puisque tu sembles reprendre la lecture de notre récit.
Le mousse est au top, technicité irréprochable à tous niveaux, mais çà on le savait déjà, et il le prouve largement.
Il n\'est d\'ailleurs plus mousse, mais \"second\".
remets toi vite, et nous serons heureux de vous faire partager tous ces bons moments à bord en votre compagnie.
Gros gros bisous à tous les deux, et courage à toi Christine, tu tiens le bon bout.
Par Evelyne
le 20/06/2015 à 16:30:20
Bravo au capitaine-écrivain et au mousse.. C\'est un plaisir de naviguer avec vous même virtuellement!
Par Gerard Petiteau
le 20/06/2015 à 18:03:27
Merci Evelyne!
c\'est un boulot d\'être Capitaine, et de tenir le livre de bord...
mais c\'est un plaisir de faire partager nos intenses moments de navigation et de découvertes sur Alice
Par Christine Bidon
le 17/07/2015 à 09:12:17
Et je file sur l\'eau avec vous, j\'attends l\'ouverture de l\'écluse, je reste au bateau quand vous partez pédaler..... juste pour ne pas laisser Alice seule, bien sûr !! je vous suis en quelque sorte, dans votre périple. Mais j\'avoue que certaines informations me déstabilisent: quoi ? le canal à Monceau les Mines ! ah bien ça alors!! je me rappelle seulement, portant ce nom, la gare TGV perdue au milieu de nulle part....BZZZZ

Laisser un commentaire

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.