deuxième jour à Wien

03/07/2014 - Pays : Autriche - Imprimer ce message

Partis de bon matin avec un temps superbe, un vent et une température très fraiche, nous avons réenfourché nos chères  montures... Le vélo nous manquait déjà...

Il est vrai que Wien tout comme le pays autrichien dans son ensemble, est vraiment le paradis des cyclistes. Tout est fait pour une circulation facile, agréable, en toute sécurité. Le vélo est roi, des pistes cyclables plus larges que les trottoirs réservés aux piétons, et nous découvrons un respect total des piétons, des voitures, des bus, vis à vis des cyclistes...sauf les trams qui, eux, sont prioritaires et les rails au milieu des rues sont super dangereux pour nous...Mais bon, question d'habitude et de vigilance.!!

Au programme aujourd'hui: Schönbrunn, le monument de la Secession et Grinzing. 

Un circuit de 25 à 30 kms dans la ville nous attend. Nous commençons par nous rendre au château de Schönbrunn,  8 kms de la capitale. Nous visitons le château et les jardins, complément d'histoire après la visite du palais de Hofburg, la veille. Le château est majestueux, mais sans être chauvins, pas aussi beau que Versailles...malgré son décor riche et baroque, sa Galerie des Glaces, ses lustres de cristal de bohème, et le monument de la Gloriette qui fait face au chateau, d'où l'on découvre une vue superbe sur Wien.

Nous retournons sur Wien, après un petit picnic dans les beaux jardins du château, pour visiter le monument de la Secession, (fondé en 1897 par un groupement d'artistes fédéré autour de Gustav Klimmt) où se trouve une expo permanente de Klimmt...En réalité, nous sommes un peu déçus car, seule la frise dédiée à Beethoven est visible.(peinture murale de 34m de long). Le bâtiment lui même est superbe avec sa coupole recouverte de 3000 feuilles de laurier dorées.

Puis, nous repartons dans le Wien historique, et décidons de grimper au dessus de Wien, en direction des petits villages viticoles dominant la ville, et notamment, celui de Grinzing. Nous pouvons y déguster d'excellents petits vins Riesling et GrünerVeltliner, les spécialités culinaires viennoises, le tout accompagné par des groupes de musiciens...Ces petites "auberges guinguettes" très ombragées sont fort agréables et sympathiques.

Il faut espérer que nous ne feront pas l'objet de contrôle d'alcoolémie, car il nous faut traverser toute la ville, en vélo, pour rejoindre notre hôtel. 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.