direction le parc national Khorgo Terkhi

25/08/2013 - Pays : Mongolie - Imprimer ce message

Après une bonne nuit sous notre tente, nous nous apprêtons à lever le camp, mais le pliage des toiles semble plutôt difficile pour la plupart de nos compagnons de route...Gérard, baroudeur d'expérience, se voit obliger de donner un coup de main. Mes vieux souvenirs de camping de jeunesse me permettent de le seconder. Tout le monde est enfin prêt à repartir, pour 100 kms de route goudronnée :...royal !!! mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, on ne roule pas plus vite que sur les pistes, et on a la sensation de se "traîner". Nous atteignons un superbe canyon et en attendant que nos cuisinières préparent notre déjeuner, nous faisons une grande ballade sous un grand soleil, le long des gorges Chuluut, longues de 30 km, creusées dans la roche volcanique. Nous traversons un site de roches basaltiques, aux couleurs diverses et aux pierres poreuses variées. Encore un bon moment pour apprécier la dextérité de nos chauffeurs à travers ces champs de laves. Nous arrivons au volcan Khorgo, éteint depuis 8000 ans, et attaquons, à pied, l'ascension du cratère culminant à 2240m d'altitude, cratère de 200m de diamètre, profond de 70 à 80m. Un orage menaçant écourte un peu la rando et nous devons redescendre rapidement avant l'arrivée de la pluie. Nous repartons par des pistes difficiles et fortement détrempées parle col de Shar Bulgayin (2052m), pour atteindre le lac blanc Terkhiin Tsagaan d'une longueur de 16 km, royaume de nombreux oiseaux. Un campement aménagé au bord du lac nous attend avec une douche....chaude à condition que notre hôte mongol veuille bien  remplir la grosse cuve située sur le toit de la cabane...fraiche au départ et super pour le rinçage...l'homme fait le maximum pour notre confort, avec un grand sourire, le propre du mongol, mais pas toujours en temps et en heure..

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.