en route vers le nord

20/08/2013 - Pays : Mongolie - Imprimer ce message

Nous reprenons la route avec , au programme 250 kms de pistes à faire en 2 jours....et quelles pistes !!! il a énormément plu pendant plus de 24h et la route déjà difficile, devient un véritable bourbier. Peu de temps après notre départ, nous arrivons au bord d'une énorme rivière au courant très fort, habituellement quasi à sec, et transformée en véritable torrent de boue...Nous y trouvons 3 autres minibus de touristes allemands qui sont au bord depuis plus d'une heure, se demandant comment franchir l'obstacle...nos chauffeurs discutent avec les autres chauffeurs tranquillement, se déchaussent et partent tester le terrain à pied. Finalement, notre chauffeur Bat décide de mettre les chaines à son minibus et de passer le premier...Notre véhicule et ses passagers passent avec succès sous les hourras des autres, en ouvrant le chemin, mais les 2 derniers restent bloqués au milieu du cours d'eau et devront être treuillés par le même Bat, chauffeur expérimenté et chevronné. Malgré le temps maussade et les difficultés de la journée, nous continuons notre route. Le désert du Gobi a laissé la place aux grandes étendues des steppes de Mongolie centrale et nous traversons des chaines de montagne avec des paysages toujours aussi grandioses. Le soir même, c'est un bivouac qui est prévu, mais compte tenu du temps et du froid, notre guide se met en quête d'un hôtel, lequel n'a que le nom, dans un petit village où nous ferons étape...quelques chambres, disons une auberge de jeunesse très rudimentaire, avec une pièce servant de cuisine, permettant à nos cuisinières de préparer un bon repas chaud, arrosé d'une bonne vodka achetée à l'épicerie du village, et partagée avec nos chauffeurs émérites. Coucher à 9h sans possibilité de douche, ( comme souvent d'ailleurs), simplement un petit lavabo au bout du couloir, avec une bouteille d'eau pour remplir le petit récipient servant de réservoir...Le confort est spartiate, et certains commencent à ne pas trop apprécier la situation...peut-être se sont-ils un peu trompés de voyage...Le lendemain, le soleil est là, mais nous franchissons des endroits très boueux, de nombreux gués, des cols très difficiles et escarpés avec plusieurs véhicules mongols en panne...Nous nous arrêtons dans un gros village pour y parcourir un très beau marché, haut en couleur, en odeurs, puis nous arrivons après de nombreuses heures de route, au campement de nomades, au milieu des troupeaux, au bord des chutes d'Ulan Tsutgalan, hautes de 24m., dans la vallée d'Orkhon. Nous rencontrons énormément de troupeaux et nos premiers yaks, des forêts de mélèzes, des fleuves, de nombreuses petites rivières, de l'herbe abondante où paissent d'immenses troupeaux  de chevaux, chèvres, moutons, chameaux aussi. Un sentiment de liberté devant ces steppes infinies, dans lesquelles les superbes petits chevaux mongols caracolent en parallèle de nos véhicules...on pourrait se croire dans un film.  Nous visitons également un monastère situé dans la vallée de Tovkhni, province centrale Ovorkhangai. Une ascension de quelques heures pour assister aussi à la prière des moines et visiter différentes grottes de méditation, et l'occasion de croiser nos amis, en route pour une autre destination, après avoir apprécier les sources chaudes de Tsenkheriin rashaan, où nous devons nous rendre le lendemain.                                  

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Martine et Michel
le 22/08/2013 à 16:48:42
Eh oui .... ça n\'a rien à voir avec le club med ou le village pierres et vacances ! mais quelle richesse dans les rencontres que vous avez faites, quelle expérience inoubliable et que de beaux souvenirs vous avez du ramener !

Chapeau à vous deux.

Bises des Mâconnais.

Laisser un commentaire

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.