jeudi 30 août: chameau... le retour!

30/08/2017 - Pays : Mongolie - Imprimer ce message

Lever !!! 5h30...Depuis plusieurs jours, le départ a été avancé à 7h-7h30, car la chaleur est de plus en plus accablante, et mieux vaut partir "à la fraiche", comme on dit...

Ce matin, il fait froid et humide. Le temps est dégagé et nous avons bien dormi. Je vais mieux et je décide de faire la 1/2 étape à dos de chameau. Il fait bon et le paysage est magnifique. Beaucoup de montagnes environnantes enneigées, et toujours cette immense barre de hautes dunes à perte de vue. Nous avançons tranquillement et profitons du superbe panorama, du haut de nos chameaux.

Nous passons à proximité du village de Zavhammamdal, où les marcheurs doivent s'approvisionner. Le camion nous dépasse et arrive lui aussi au village. La caravane fait une pause à proximité du village et deux des chameliers sont allés aux informations et se procurer des compléments alimentaires pour leurs chevaux qui sont affamés. Les pâturages ne sont pas très riches en ce moment, et nous n'avons rencontré que peu de nomades et de troupeaux jusqu'à présent... c'est bien un signe.

Nous arrivons au point-déjeuner, ainsi que les marcheurs qui ont bien galéré, à patauger dans les marécages, le long de la rivière.

Nous arrivons enfin au "super bivouac" annoncé, où nous resterons deux nuits avec une bonne et dernière journée de repos. Marie-Jo et moi accompagnons Doya, visiter les nomades de la yourte voisine, qui se préparent à déménager quelques kms plus loin. Ils nous offrent du lait et sont heureux de faire quelques photos avec nous.

Puis nous aidons Doya à ramasser du bois et des bouzes pour allumer le feu, tandis que Sokto fait des allées et venues vers la rivière pour remonter des gros bidons d'eau sur son dos.

Le ciel se couvre rapidement et devient orageux. Comme très souvent, nous nous dépêchons de monter nos tentes, avec un fort vent qui se lève. Les marcheurs arrivent, précédés de la caravane, et chacun vaque à ses activités de fin de journée. La journée de repos au bord de la rivière, permettra de faire lessive et grande toilette.

La nuit est tombée, et il fait froid. Nous sommes à 1600m d'altitude, au pied de la grande dune, au bord de notre belle et longue rivière.


Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.