mercredi 16 aoùt, l\\\'Altaï.

16/08/2017 - Pays : Mongolie - Imprimer ce message

Déjà 3h du matin, et il faut rejoindre l'aéroport pour décoller à 6h, en direction d'Ölgii, à l'extrême ouest de la Mongolie.

Après un long et difficile passage en douane pour Marie-Jo, nous nous retrouvons tous en salle d'embarquement... la faute à une paire de petits ciseaux laissés par inadvertance au milieu d'une boîte à pansements, ayant occasionné fouilles et refouilles du bagage à main, par une douanière des plus strictes, pour confiscation, et finalement restitution grâce à l'intervention de notre guide Bagui.

  Les 3h30 de vol entre Ulanbator et Ölgii nous permettent d'admirer les paysages montagneux et verdoyants de la Mongolie centrale, puis les steppes arides, les lacs salés et bleutés, à mesure que nous allons vers l'ouest et l'Altaï, ce haut massif montagneux et enneigé où culminent des sommets de plus de 4000m.

Nous atterrissons à Ölgii, petite ville mongole typique, capitale de l'Aimag (province) de Bayan. L'Altaï, région de passage commercial entre la Russie et le Kazakstan, avec ses glaciers, ses lacs, est le refuge d'animaux tels que l'ibex, le lynx, le loup, le yak et l'aigle dont elle fait sa réputation.

Deux minibus russes (Uaz Purgon) et leurs deux chauffeurs nous attendent pour nous conduire au camp de base situé au bord du lac (nuur) Chadzgaï, à 3h de piste de la ville, et 1700m d'altitude.

Sur les conseils de notre guide Michel, nous faisons quelques emplettes (gâteaux et fruits secs, boissons, barres de céréales) au supermarché, pour les randos à venir. Petits commerces, banques, échoppes multicolores, hôtels, théâtre, temple et mosquée, ( les Kazaks sont musulmans), bordent les rues de la ville. Puis, nous partons à notre premier lieu de bivouac, où nous attend toute l'équipe logistique de la Méharée.

Un des deux véhicules tombe en panne, et nous devons être transférés dans un troisième 4X4, surgi de nulle part, pour arriver enfin vers 15h30 au lieu de rendez-vous d'ailleurs difficile à trouver car modifié sans en avoir averti le guide.

Doya, la cuisinière nous accueille avec un bon déjeuner, (légumes, pâtes, mouton bouilli), que nous avalons avec appétit, car affamés et fatigués. Nous faisons ensuite une petite promenade digestive au bord du lac, en attendant le matériel de camping que notre guide-interprète doit acheminer à notre arrivée......

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par michelle et jean loup
le 16/09/2017 à 15:08:45
Courage !!et profitez bien bisous
Par colette et gérard
le 16/09/2017 à 18:40:03
merci c\'est fait.
la suite du compte-rendu est en cours.
Bisous

Laisser un commentaire

Copyright © Gerard Petiteau Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.